top of page

Domaine Chevallier Bernard, l'excellence à Billième




Nous travaillons avec Chantal & Jean-Pierre du domaine Chevallier Bernard, installés à Billième,

pour leur amour du travail de la vigne et du produit final à déguster que l'on vous propose.

Depuis peu leur fils Antoine reprend le flambeau avec la même passion.

-Elu meilleur Vigneron de l'année par le guide Hachette en 2021

-Label Vigneron indépendant

-Certification HVE Haute valeur environnementale

-Médaille d'argent au concours général agricole 2024 au salon de l'agriculture de Paris


Historique

Dans ce coin de Savoie, la vigne a toujours été cultivée. Sur le domaine, Marcelle et Francis Chevallier se sont spécialisés en viticulture dans les années 1970. Quant à nous, Jean-Pierre Bernard et Chantal Chevallier, nous nous sommes rencontrés à Beaune lors de nos études en BTS viticulture oenologique. Avant de reprendre le domaine en 1996, nous avons travaillé dans le Beaujolais dans d'autres domaines du vin et de la vigne. Lors de la reprise de l'exploitation, nous avons associé nos deux noms de famille pour donner naissance au domaine Chevallier Bernard. En 2016, notre fils Antoine nous a rejoints.

Le vin de Savoie Jongieux en trois dates

La vigne et la Savoie ont une longue histoire commune qui s’écrit depuis plus de 2 millénaires. Trois dates jalonnent leur union : - 1432 : le cépage Altesse, qui donne la fameuse Roussette de Savoie, est importé de Chypre par le comte de Marest, de retour de croisade. Le vin produit sur l’emblématique coteau de Jongieux prendra ainsi le nom de Marestel à l’instar du coteau Jongieux Marestel. - 1973 : obtention de l’appellation d’origine contrôlée Vin de Savoie. La démocratisation des sports d’hiver et l’amélioration qualitative des vins ont alors permis un développement important du vignoble. - 1989 : le vignoble de Jongieux obtient une dénomination géographique et le vin produit s’appelle désormais Vin de Savoie Jongieux. C’est une date importante pour tous les Jongiolans : elle marque la reconnaissance du travail accompli par les vignerons locaux.

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page